Une vie à écrire, BD sur Hollywood

Je lis des styles très variés de BD, et de plus en plus. Il y a quelques années, je n’aurais peut-être pas été attirée par la couverture d’Une vie à écrire.

Pourtant, le style un peu vintage dans le titre et les couleurs, et le joli dessin de l’héroïne sur la couverture m’ont suffit à m’attarder sur le résumé. Et je ne savais pas encore que je plongerai dedans !

BD : Une vie à écrire Couverture

La couverture

C’est l’histoire d’un jeune garçon, issu d’une famille pauvre. Il adore écrire et aimerait partager ses récits. Mais par sa condition, et son handicap – il louche – tous se moquent de lui, jusqu’à son patron qui publiait son histoire dans son journal, sans lui faire valoir le moindre droit.

Il se fait alors la promesse de réussir à séduire Hollywood avec ses textes.

BD Une vie à écrire : vignette

En arrière plan, Billy, le héros.

C’est une Hollywood impartiale, dure qui est dépeinte ici, et pas franchement merveilleuse. Sans doute proche de la réalité, mais j’aurais même tendance à dire – un peu trop ? – caricaturale.

La surprise, dans cette histoire, c’est de découvrir que des scénaristes méconnus écrivent les vies des stars, car cela intéresse les gens bien plus que les films en eux-mêmes. On fabrique de toute part des évènements qui viennent peupler leur existence, et faire rêver ou à l’inverse désespérer leurs fans. C’est une stratégie commerciale pour faire plus d’entrées aux films où joue tel ou tel acteur ! Cette mise en abîme est conservée comme un grand secret. A lourdes responsabilités…

BD : Une vie à écrire intérieur

Une double page

C’est une histoire finie en un tome d’une centaine de pages. Je vous le conseille, surtout si vous êtes réticent à commencer de nouvelles séries et préféreriez lire une histoire en un bouquin. En plus, le nombre de page est plus élevé qu’une BD habituelle : disons que ça correspond à deux tomes, ce qui est selon moi une bonne durée pour mener une histoire sans précipitation !

Partagez cet article :

Vos réactions

Ajoutez un commentaire

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Votre adresse ne sera pas publiée. Seul le créateur du site en aura connaissance pour vous répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Illustrations inspirées des jeux vidéos J-RPG, du moyen-âge occidental, du médiéval et de la science fiction. Etheride est une BD interactive qui permet aux visiteurs de voter la suite de l'histoire. Lucile réalise aussi des BD sur des thèmes geek et gamer, inspirée par son entourage et ses collègues. A retrouver également : les répliques d'armes et cosplays de jeux vidéos ou mangas, en échelle réelle.